Qui est…Azzedine Gaci ?

Azzedine Gaci

 

Azzedine Gaci, un imam physicien promoteur du dialogue interreligieux

Parmi les grands noms du dialogue interrelieux musulmans, on trouve Azzedine Gaci.
Né en Algérie en 1963 (1), il vient à Lyon en 1986 pour finir ses études. Aujourd’hui enseignant chercheur en physique à l’école supérieure de chimie physique électronique de Lyon (CPE Lyon), il est en parallèle imam (recteur) de la mosquée Othmane de Villeurbanne et donne des cours à l’université de Catalogne en vidéo-conférence, sur les fondements du droit musulman.
Personnalité très impliquée dans la vie religieuse (musulmane), mais également dans la communauté, Azzedine Gaci ne fait pas l’unanimité au sein des grandes organisations musulmanes en France.

Affiliation au CFCM et à l’UOIF

Entre 2005-2011 il est élu par deux fois président du conseil régional du culte musulman en Rhône-Alpes (CRCM). Il ne se représente pas aux élections du CRCM de 2011 car celles-ci sont boycottées par des fédérations de poids (l’UOIF, la Fédération nationale de la grande mosquée de Paris, la grande mosquée de Lyon et le Milli Görüs), et le CRCM n’est plus à ses yeux un représentatif crédible (2).
Il songe alors créer une association qui ne serait pas liée à une mosquée, et rassemblerait tous ceux qui le souhaitent pour lutter contre l’islamophobie, approfondir le dialogue interreligieux ou intervenir dans le domaine de l’aumônerie, mais abandonne l’idée pour ne pas créer un deuxième CRCM.
Il reste extrêmement critique envers le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman auquel sont rattachés les différents CRCM régionaux)

Dans une interview au journal La Croix, il déclare en janvier 2015 : « il y a chez les musulmans la conviction que le CFCM doit changer ou disparaître. Jamais le décalage avec la base n’a été aussi abyssal. La formation des imams et des aumôniers, la construction de mosquées, les carrés musulmans dans les cimetières, l’abattage rituel ou l’islamophobie, tous ces chantiers complexes réclament que l’on se mette enfin au travail. Les derniers événements l’ont montré?: il y a urgence.” (3)

Membre de l’UOIF, il fait partie du bureau exécutif en tant que chargé du dialogue inter-religieux, il y est plus discret. Sans doute à cause de l’affiliation de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) avec l’organisation des frères musulmans (organisation classée terroriste par les Etats Unis).

Prises de positions

Il prend souvent la parole et position sur les sujets ‘chauds’ de la vie musulmane : la place et le rôle de l’imam en France (3), la formation des imams (4) (qu’il voit comme essentielle, pas assez institutionnalisée et ancrée en France). Il lie cet aspect à un problème pour lui majeur, celui de l’éducation des adolescents « de 6 à 13 ans, les enfants sont pris en charge par les mosquées avant d’être ensuite livrés à eux-mêmes, au moment précis où ils se posent des questions sur le sens de leur vie, leur identité, etc. Ils sont alors récupérés par des prédicateurs échappant à tout contrôle. Les mosquées sont beaucoup trop dépourvues en moyens humains et financiers pour les prendre en charge. L’islam de France que nous cherchons à construire repose sur eux mais personne n’en parle ».
Ce qui amène la question du financement des associations… sur laquelle il voudrait plus de transparence.

Dialogue islamo-chrétien

Azzedine Gaci, est l’initiateur de rencontres islamo-chrétiennes, tant au niveau local que national. Il a organisé en 2007 le premier voyage d’une délégation islamo-chrétienne en Algérie avec l’archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbarin.

Azzedine Gaci a déjà rencontré deux papes : le pape Benoit XVI en 2008 alors qu’il était encore membre du CFCM et le pape François au Vatican en janvier 2015 où il apprend la tragédie de Charlie Hebdo.

Et toujours une implication locale dans la mosquée Othmane qu’il dirige à Villeurbanne comme l’initiative « prendre un thé pour la paix » (5) début 2015 ou la Soirée de dialogue judéo-musulman en juin 2015 (6).

Sources:

(1) http://www.fdesouche.com/188859-azzedine-gaci-%C2%ABla-majorite-des-musulmans-se-vivent-comme-francais-et-observent-un-islam-apaise%C2%BB
(2) http://www.leprogres.fr/rhone/2011/06/03/le-conseil-du-culte-musulman-aura-de-grandes-difficultes-a-fonctionner
(3) http://www.lefigaro.fr/debats/2007/08/30/01005-20070830ARTFIG90066-mettre_l_imam_au_centre_de_l_organisation_du_culte_musulman.php
(4) http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Azzedine-Gaci-Il-faut-engager-une-reflexion-sur-le-financement-des-associations-2015-02-25-1284815
(5) http://www.dialogue-interreligieux.com/archives/723
(6) http://www.dialogue-interreligieux.com/archives/814