Qui est… Salah Arbel ?

UOIF

Salah Arbel fait partie à la fois du CRCM (Conseil régional du culte musulman) et de l’UOIF (union des organisations islamiques de France). Pour le CRCM, il est Secrétaire Général de la région Alsace, et pour l’UOIF il est Délégué Régional pour la région de l’Est.

Le projet de fond de Salah Arbel est la construction (fort controversée) de la mosquée Hautepierre à Strasbourg. En effet, il lance le projet en 1999 et est le secrétaire général de l’Association de la réforme sociale de Hautepierre, qui porte le projet du chantier de la mosquée de Ar-Rahma Hautepierre (1). Les autorisations et le financement prennent du temps et la première pierre n’est posée qu’en Juin 2013. La mosquée se situera sur un terrain mis à disposition par la ville à Hautepierre, quartier de Strasbourg qui comprend 50% de musulmans. Elle comprendra deux salles de prière, des espaces culturels, un salon de thé et deux logements.
Le futur centre cultuel et culturel Avicenne-Hautepierre, coûtera entre 2,3 et 2,5 millions d’euros (10% seront financés par la ville). La surface totale de 2000 m² sera repartie entre la mosquée, le centre culturel et le parking. Le noyau central de 1500 m², sera composé d’une salle de prière pouvant accueillir jusqu’à 1 000 personnes. Les femmes prieront sur deux mezzanines. Les fidèles feront leurs ablutions à l’entrée. À côté viendront s’ajouter des locaux techniques, ainsi qu’un réfectoire pour la rupture du jeûne pendant le Ramadan. La seconde tranche comprendra un restaurant, des salles de cours pour le soutien scolaire et deux logements pour le concierge et l’imam. Elle s’étendra sur 500 m² (2).
La mosquée est financée en grande partie par la Turquie (3). Sa construction devrait se finir début 2015. C’est probablement dans ce cadre que M. Arbel est reçu par Tayyip Erdogan en avril 2011 à l’occasion d’une visite au conseil de l’Europe à Strasbourg. La délégation avait alors demandé au “premier ministre d’user du poids important de la Turquie en Europe pour défendre les libertés religieuses et dénoncer les campagnes islamophobes qui sont malheureusement menées par une partie de la classe politique à des fins purement électorales” (4).

Les interventions publiques de Salah Arbel sont rares : une courte allocution d’ouverture à une conférence de AMAL (association des musulmans d’alsace) en juin 2011. En décembre 2014, il participe à l’organisation de Rencontre interreligieuse du groupe interreligieux de Hautepierre Koenigshoffen (5). Enfin en février 2015, il a condamné à nouveau en tant que délégué regional UOIF, les actes de profanation qui ont été perpétrés sur plusieurs tombes au cimetière juif de Sarre-Union.

Sources :

(1) http://francais.islammessage.com/Article.aspx?i=5714
(2) http://www.desdomesetdesminarets.fr/2013/06/16/strasbourg-67-une-premiere-pierre-pour-la-mosquee-de-hautepierre/
(3) http://www.liberation.fr/societe/2013/10/06/a-strasbourg-la-turquie-investit-dans-l-islam-made-in-france_937455
(4) http://www.ikhwan.whoswho/blog/archives/8640
(5) http://www.ditibstrasbourg.fr/rencontre-interreligieuse/