Vendredi 13 novembre 2015

Attentats de Paris

L’année avait commencé avec une volonté de bafouer les valeurs premières de la République Française en assassinant des journalistes, porteur de la liberté d’expression.

L’année se termine donc sur une suite logique dans leur idéologie meurtrière.

Ces terroristes qui clament haut et fort le désir d’agir pour leur Dieu, pour leur Prophète.
Ces terroristes qui se font sauter au nom de leur religion.
Parce que la France les dérange.

 

Oui, car la France incarne tout ce que les fanatiques religieux haïssent.
La France incarne la joie de vivre à travers des choses pourtant triviales comme l’odeur d’une bonne tasse de café que l’on partage volontiers avec ses amis autour d’une table dans une terrasse, ou encore le parfum merveilleux de bons croissants, du bon pain sortant encore tout chaud de la boulangerie que nous trouverons au coin de chaque rue.

 

La France incarne aussi l’euphorie des mentalités après une bonne bouteille de vin partagée avec sa famille ou même des inconnus.
Mais la France est aussi connue pour ses jolies demoiselles se promenant le long des quais, en robes légères quand le soleil ose faire mouche.

La France incarne surtout la liberté d’accepter la différence entre les gens. Nous y trouvons des catholiques, des juifs et des musulmans, plus pratiquants que d’autres. Quant aux autres, la France les accepte sans grande difficulté, même s’ils décident d’avoir des relations sexuelles hors-mariage.

En France, nous pouvons voyager parce que le peuple français a soif de curiosité, il aime aussi lire n’importe quel livre, qu’il parle de l’Histoire, de faits divers, d’enquêtes, de sciences ou encore d’amour et surtout, en France, nous aimons la musique, de tout horizon d’ailleurs.

 

La musique…

 

Voici un lieu que les terroristes détestent plus que tout.
Les retrouvailles entre amis et inconnus pour partager un bon match de football…
Voici aussi un lieu que les terroristes détestent plus que tout.
Alors oui, ce que nous craignions le plus est arrivé.
Vendredi 13 Novembre 2015, 21h00, le carnage a commencé, l’horreur est entrée en chacun de nous sans frapper avant.
Trois terroristes par-ci, quatre autres par-là et un autre suffit pour mettre une ville à feu et à sang.
Pas n’importe quelle ville, notre ville Lumière, celle qui éclaire le monde entier pour ses endroits populaires et romantiques.

 

Comment a-t-on pu en arriver là ?
Comment a-t-on pu oublier de se préparer à ce genre d’attentats qui pourtant nous pendait au nez depuis quelque temps ?

La France qui, depuis plus de 2000 ans, s’est toujours montrée chaleureuse avec ses étrangers cherchant un abri.

Le Président de la République l’a dit – « Nous sommes en guerre ».
Nous devons tous nous relever, et marcher.
Paris a été blessée mais la France n’est pas tuée.

 

Une question reste encore en suspens. Que fait l’UOIF ?

 

Cette Union des Organisations Islamiques de France, qui, sous sa tutelle a près de 300 associations musulmanes et mosquées.
L’UOIF a la responsabilité de ses musulmans de France, autant que la République.
Nous pouvons donc nous demander, pourquoi laisse-t-elle des terroristes se réunir pour mettre en place des stratégies fatales ?
Et si elle n’est pas au courant des faits, nous pouvons largement penser que la situation actuelle serait encore plus grave que nous le pensions…
Merci de soutenir le peuple français, merci de répugner avec violence les actes terroristes de Charlie Hebdo, de l’Hypercacher et de Paris, même si en parlant des Français, il ne me semble pas avoir lu un « notre peuple, notre pays ».
Mais de grâce, criez et révoltez-vous contre ces barbares qui agissent au nom de votre religion.

 

Faites-vous entendre ou acceptez l’amalgame…

Amélie Vignal